Page:  1  2  ()
Le document pédagogique proposé est relatif au module semestriel de mathématiques, enseigné au premier semestre de l'année académique.
C'est un manuel de travaux dirigés destiné aux étudiants de première année tronc commun sciences de la nature et de la vie. Conformément au programme il s'agit d'introduire en quatre chapitres les notions de bases des fonctions d'une variable réelle, comme la monotonie d'une fonction, sa parité, et sa périodicité, à qui nous avons consacré le premier chapitre. Le second chapitre aborde le concept de limite d'une fonction, et la continuité des fonctions réelles est étudiée au troisièmes chapitre. Les fonctions dérivables font l'objet du quatrième chapitre, et un certains nombre de théorèmes importants, comme le théorème des accroissements finis, le théorème de Rolle ou la règle de l'Hôpital, ont également été abordés. Chaque chapitre commence par un résumé des points essentiels qu'il faut retenir du cours, suivi d'une série d'exercices corrigés, dans le but de mettre en pratique les notions théoriques; le meilleur moyen d'assimiler les mathématiques modernes.

La sylviculture est un mot composé de deux racines latines, sylva et cultura, sylva : forêt, arbre et cultura : la culture des arbres. La sylviculture est un ensemble d'opération parfois complexe effectué dans une forêt afin d'y permettre une utilisation rationnelle et d'assurer son renouvellement. La sylviculture permet une production continue du bois ou de sous-produits utiles et rémunérateurs, et maintient intact ou améliore les potentialités biologiques des forêts. L'objectif de la sylviculture est l'obtention d'un écosystème forestier stable et structurellement apte à satisfaire durablement aux besoins de la société humaine.
A l'issue de ces travaux pratiques, l'étudiant sera capable de :
• Connaître les principes de base de la sylviculture générale.
•Savoir un outil de base de la gestion forestière qui est la dendrométrie.
• Déterminer les différentes mensurations des arbres à savoir, la hauteur, la grosseur, le volume ...etc
• Comprendre la forme des arbres tout en utilisant les bases mathématiques et géométriques.
• Avoir le savoir faire solide pour les mesures et estimations des arbres, des peuplements et de leur développement.
• Appliquer les différentes méthodes de mesure des arbres et des peuplements.
• Maitriser les différents appareils et instruments de mesure des arbres.
• Fournir la base pour l’inventaire forestier.
Ces travaux pratiques de sylviculture sont destinés aux étudiants de master 1 en Ecologie et environnement, Option Gestion Durable Des Ecosystèmes et Protection de l’environnement.

Ce cours (travaux dirigé de structure de la de la matière) est destiné aux étudiants de 1er année (tronc commun) SNV, ST et SM. Il vise a donner aux étudiants les bases nécessaires de la chimie; Donc l'étude de la structure de la matière commence par les constituants de base a savoir les électrons, les neutrons et les protons , en remontant a la structure électronique des atomes pour terminer par ce qui permet de faire la matière a savoir les liaisons chimiques et se termine par la radioactivité. ce cours est structuré en quatre chapitre: le premier chapitre (Atome et sa propriété) qui présente un bref rappel sur la composition des atomes avec quelques notions des paramètres atomique et finalisé par une série des exercices. le deuxième chapitre (les règles de classification périodique) consacré pour un petit rappel sur la configuration électronique et la classification periodique clôturé aussi par une série des exercices. suivi par le troisième chapitre (liaisons chimiques) qui s'intéresse aux types des liaisons chimique et les différents modèles de représentations. ce cours achève par le dernier chapitre (radioactivité et réactions nucléaires) qui présente les types de rayonnement et la loi de décroissance radioactive finalisé aussi par unes série des exercices.

L'importance des questions traitées en écologie et que pose l'environnement permet de penser que toute personne lettrée ou non, doit en être informé. L'homme faisant partie de la nature doit comprendre comment fonctionne cette dernière et les phénomènes écologiques qui s'y présentent. Cette étude doit aussi permettre à toute personne de savoir qu'il existe un équilibre naturel permanent entre les différentes composantes de l'environnement. Cet équilibre est régi par des principes écologiques. Dès lors, l'homme doit savoir respecter ces principes et s'il doit les exploiter pour vivre qu'il ne les déséquilibre pas.

Ce cours d'écologie générale s'articule principalement sur les points suivants:
*Identifier les facteurs écologiques et ses actions,
*Connaître l'écologie des populations,
*Expliquer la notion d'écosystème,
*Et enfin administrer la protection des agro-écosystèmes et la protection de l'environnement.

Ce module s'adresse aux étudiants de de deuxième année du socle commun, son volume horaire est de 45 heures, dont 22.5 heures de cours et 22.5 heures de travaux dirigés.
Le TP de biochimie est destiné aux étudiants de 2ème année biologie LMD/ Tronc Commun, il est composé de sept TP, 2H pour chaque séance.
A l’issu de ce TP l’étudiant sera capable de :
- Apprendre à utiliser les outils de laboratoire.
- Connaître les notions de base des oses (chiralité, énantiomères, stéréoisomères…).
- Identifier un ose inconnu grâce à des réactions chimiques spécifiques.
- Calculer l’indice acide d’un corps gras (huile végétale).
- Identifier les acides aminés à partir des réactions colorimétriques.
- Calculer les constantes de dissociation d’un acide aminé : PK et Phi.
- Apprendre la manipulation de la chromatographie.
De nombreux micro-organismes exercent un impact néfaste sur l’être humain travers les toxines qu’elles produisent. Ces toxines sont des substances toxiques sécrétées par les bactéries (toxines bactériennes) et les champignons (mycotoxines).
Tout au long de ce cours, on passera en revue les différents types de toxines bactériennes et mycotoxines, leurs compositions chimiques assez particulières, leurs mécanismes d’action très diversifiés, leurs effets sur l’organisme de l’être humain et les pathologies qu’elles développent, et les précautions à prendre afin de les éviter.
On terminera ce cours par les vaccins un moyen sur d'évité une contamination aux bactéries et leurs toxines.

Ce cours s'adresse aux étudiants de Master 1 d'Hygiène Hospitalière et Santé.

A l'issu de ce cours, l'étudiant sera capable de :
- Distinguer la différence entre une toxine bactérienne et une mycotoxine.
- Connaître les principaux types de toxines bactériennes et des mycotoxines.
- Identifier les micro-organismes secrétant les toxines.
- Connaître les mécanismes d'action de chaque toxine (bactérienne et mycotoxine) et leur impact sur la santé humaine.
- Assimiler le principe de la vaccination.

Ce cour, fonction numérique d’une variable réelle, est une partie de l’analyse mathématique qui traite des sujets ;

1- Généralités,

2- Limites ,

3- Continuité,

4- Dérivation d’une fonction,

5/Théorèmes .

Objectifs globaux :

A l'issue de ce cours l'étudiant sera capable de :

- Connaître les généralités des fonctions numériques d’une variable réelle.

- Calculer les limites d’une fonction numérique d’une variable réelle.

- Étudier la continuité d’une fonction numérique d’une variable réelle.

- Étudier la dérivabilité d’une fonction numérique d’une variable réelle.

- Appliquer quelque théorèmes.

Public cible:1ére année- biologie/ tronc commun.

La biologie cellulaire (ou cytologie) est une discipline de la biologie étudiant les cellules et leurs organites, les processus vitaux qui s'y déroulent ainsi que les mécanismes permettant leur survie, sans oublier la caractéristique principale de la cellule vivante, à savoir: la mort.

Public cible : Le TD de Biologie Cellulaire est destiné essentiellement aux étudiants de 1ère année LMD- Biologie / Tronc Commun.

Ce TD est constitué principalement de sept séries de TD ; le TD N°0 exposant une introduction à la cellule ; le TD N° 1, exposant une comparaison entre la microscopie optique ou photonique et la microscopie électronique ; le TD N° 2, analysant la technique de préparation des coupes histologiques ; le TD N° 3, expliquant le fractionnement cellulaire par centrifugation ; le TD N° 4 et 5, expliquant la structure et le rôle physiologique de la membrane plasmique respectivement et enfin le TD N° 6, il s’intéresse aux jonctions cellulaires.

Objectifs généraux : A l’issu de ce TD, l’étudiant sera capable de :

- Connaître les principes de base de la biologie cellulaire.
- Comprendre de la cellule au niveau organisationnel et fonctionnel.
- Initier aux méthodes d’étude de la cellule.
- Acquérir les connaissances indispensables à la poursuite du cursus en Sciences du Vivant.
Dans l'industrie chimique un procédé de fabrication peut être décomposé en une succession d'opérations qui constituent ses étapes clés. On distingue généralement le (ou les) réacteurs qui sont constitués par des enceintes dans lesquelles se déroulent les réactions chimiques, et les opérations de séparations qui sont destinées à séparer et purifier les constituants d'un mélange. La maîtrise de ces opérations unitaires est essentielle pour optimiser les conditions technico-économiques de la production et s'adapter à un nouvel environnement. C'est ainsi qu'il y a quelques années les obligations consistaient à obtenir un débit matière maximum, augmenter la capacité de production en se limitant à quelques produits standards. Cette démarche a évolué et l'objectif maintenant exige de prendre en compte le choix optimal des charges, produire de la valeur ajoutée, rechercher l'efficacité énergétique, respecter l'environnement, identifier les produits les mieux adaptés au marché, ou encore identifier les niches qui permettent de prendre place dans une économie qui est maintenant planétaire.
Au préalable l'étude consiste à analyser la thermodynamique appliquée aux équilibres de phases qui détermine ce qui est possible de réaliser. Il est ensuite également nécessaire d'étudier le transfert de matière et notamment la cinétique de transfert pour vérifier si l'opération retenue est raisonnable. Le schéma de procédé implique à la fois un choix technique (distillation, extraction, absorption, percolation, adsorption, cristallisation...) et un choix technologique (bacs mélangeurs-décanteurs, colonnes à garnissage ou à plateaux, centrifugeuse, nature de la membrane...).
Une maladie infectieuse est une maladie provoquée par la transmission d'un micro-organisme: virus, bactérie, parasite, champignon, protozoaires. L'étude des agents infectieux relève de la médecine, de la microbiologie, de l'épidémiologie et de l'écoépidémiologie. Dans la nature, des maladies infectieuses se développent chez tous les organismes vivants. En tant qu'interactions durables, les maladies infectieuses font partie des boucles de rétroaction qui entretiennent la stabilité relative (équilibre dynamique) des écosystèmes, la plupart des pathogènes coévoluant avec leur hôte depuis des millions d'années. Leur mode de transmission est variable et dépend de leur réservoir (humain, animal, environnemental) et parfois de vecteurs (maladies vectorielles). Dans le cours proposé, on mettra l’accent sur les maladies infectieuses nosocomiales étant donné que c’est un cours destiné à des étudiants de Master 1 Hygiène hospitalière et santé (HHS).
Ce cours est structuré en quatre grands chapitres:
-Généralités
-Brève histoire de l’épidémiologie
-Mode de transmission des infections
-Evolution des maladies infectieuses
A l'issue de ce cours l’étudiant sera capable de :
-Décrire les infections associées aux soins
-Expliquer le phénomène infectieux
-Déterminer les différents modes de transmission des infections
-Connaître le développement et l'évolution des maladies infectieuses


Objectifs de l'enseignement du module:
Développer des connaissances sur les enzymes et leur large utilisation dans les
différentes industries.
enzymes comme protéines. Décrire l'action des enzymes, orientation de
production d'enzyme, Biotechnologie enzymatique. Compléter la formation en
biochimie.
pré requis :
Pour pouvoir suivre ce cour avec succès il faut au préalable avoir des
connaissances en :
Biochimie générale, Enzymologie, Génétique.
Mode d'évaluation : Examen écrit +TP+Travail personnel + Examen final
Les micro-organismes établissent des relations étroites avec les êtres vivants. Seule une très faible proportion de ces micro-organsimes associés à l'homme ou aux animaux est capable de produire chez eux des effets pathologiques ou une maladie infectieuse. Il existe différents agents infectieux classés dans différentes catégories : les bactéries, les virus, les champignons et les parasites. Tous ces micro-organismes n’ont pas les mêmes capacités à provoquer des infections, certains étant pratiquement toujours associés à des manifestations cliniques alors que d’autres ne provoquent qu’exceptionnellement des maladies.
Ce cours est structuré en quatre grands chapitres : typologie des infections, les infections bactériennes et les infections virales et les zoonoses.
Ce cours s’adresse aux étudiants de master 1 Hygiène hospitalière et santé (HHS). C’est une matière de l’unité d’enseignement fondamentale, intitulée Microbiologie et infections nosocomiales.
A l’issue de ce cours, l’apprenant sera capable de :
- Déterminer les principaux types d’agents infectieux responsables des infections nosocomiales ;
- Identifier les facteurs de virulence attribués à chaque agent pathogène ;
- Décrire la pathogenèse de l’infection ;
- Connaître l’évolution de certaines maladies infectieuses ;
- Comprendre les mécanismes de transmission des infections bactériennes et virales.

La matière est destinée aux étudiants de master 2, spécialité Biotechnologie des mycètes. C'est une matière de l'unité d'enseignement transversale (UET V1 03) intitulée "Références bibliographiques". Le volume horaire global est de 30 heures (15 h de cours, 15h de travail personnel).

La matière aide l'étudiant à savoir se documenter, traiter des documents et des informations sur un sujet donné et de synthétiser des références bibliographiques.

La matière est organisée en 6 chapitres , chaque chapitre développe une idée, et contient les différents systèmes d'entrée, d'apprentissage et de sortie.
La biologie moléculaire est une discipline scientifique au croisement de la génétique, de la biochimie et de la physique, dont l'objet est la compréhension des mécanismes de fonctionnement de la cellule au niveau moléculaire ainsi que l’étude des acides nucléiques (ADN, ARN) et les processus de réplication, transcription et traduction.
Public cible :
Ce cours est destiné aux étudiants de master 1 biologie cellulaire, physiologie et physiopathologie
Il est composé de 4 grands chapitres :
Chapitre 1 : Les mutations ponctuelles
Chapitre 2 : les lésions de l'ADN
Chapitre 3 : Les systèmes de réparation de l'ADN
Chapitre 4 : La régulation de l'expression des gènes
Objectifs : Ce cours a comme but de :
- Connaitre les différentes mutations et lésions altérant l'ADN
- Déterminer les différents systèmes de réparation intervenants en cas de dommage
- Comprendre les mécanismes de régulation de l'expression des gènes
Le module "Procédés de Fermentation" est destiné aux étudiants de master 2 en Sciences de la Nature et de la Vie, Spécialité Biotechnologie des Mycètes. C'est un module de l'unité d'enseignement fondamentale (UEF), intitulée "Procédés de fermentation et d’extraction » ". Le volume horaire global est de 67 heures et 30minutes.

Biographie de l'auteur

Ce TP est destiné aux étudiant M1 Biotechnologie des Mycètes/fermentation et production de substances fongiques, il est composé de 3 grands TP, dont le deuxième est réparti en 5 petits travaux pratiques. Le premier TP, conçu pour la réalisation d’une Colonne de Winogradsky, permet aux étudiants de créer un micro-écosystème composé de sol-eau avec les microorganismes qui y sont autochtones. Quand au deuxième TP, il s’intéresse à l’analyse microbiologique des eaux, il permet aux étudiants d’appliquer différentes techniques microbiologiques à savoir : l’isolement des microorganismes, les techniques de dilutions et de concentrations, le dénombrement des bactéries, l’identification microscopique et biochimique des différentes bactéries contaminants l’eau. Enfin, le troisième TP tourne au tour de l’isolement et l’identification partielle de Bacillus subtilis. Ce TP offre à l’étudiant une occasion pour sélectionner un Bacillus à partir du sol agricole et de l’identifier en se basant sur des études microscopiques (état frais, coloration de Gram et coloration de spore) et des tests biochimiques à savoir le test catalase et le test oxydase.         

Nos TP se situent dans le domaine de biotechnologie microbienne. Au delà de la partie fondamentale (cours), ces travaux visent la sélection des souches fongiques productrices des substances antibactériennes. Ces macromolécules d'origine biologique peuvent être produites à partir des processus fermentaires.

La biologie cellulaire, ou cytologie, est la science qui étudie les unités structurales et fonctionnelles communes à l'organisation de tous les êtres vivants. La cellule est le module de base de toutes les formes vivantes, elle peut remplir toutes les fonctions de l'organisme : le métabolisme, le mouvement, la croissance, la reproduction et la transmission héréditaire.
Ce cours est destiné aux étudiants de 1ère Année LMD-Biologie, renferme l'information nécessaire qui permettra d'acquérir les connaissances indispensables à la poursuite du cursus en Sciences du Vivant.
Des exercices, des questions à choix multiple (QCM) et leurs solutions et des liens pédagogiques accompagnent ce cours pour aider les étudiants à comprendre le mode de fonctionnement de la cellule.
L'apprenant être capable de :

Connaitre les outils et les techniques biotechnologiques.

Appliquer les différentes techniques au laboratoire.

Faire des multiplications et des clones végétaux.

Créer de nouvelles variétés végétales par les techniques d'amélioration.

Appliquer et résoudre les problèmes connus sur champs.
Page:  1  2  ()
Sauter Navigation